Émotions à partager


Ici, vous pouvez partager avec les futurs visiteurs vos coups de coeur, vos bons plans ou plus généralement ce qui a suscité chez vous une émotion remarquable, bonne ou mauvaise.
Cela peut aller de l'écoute d'un bon Cd, d'une bonne bierre en terrasse dans un rad sympahtique, d'un paysage magnifique à partager en amoureux, d'une ballade, l'odeur d'un café, un bon livre, un concert, un groupe de jeune musicien en devenir, un voyage... bref tout ce que vous pourriez avoir envie de partager avec un bon ami.
un titre, un avis négatif ou positif, une p'tite description ou pourquoi pas une chronique élaborée, et zou...allons-y!!!


Catégorie :

Titre :

+/- :

(Le message sera daté.
N'oubliez pas de le signer)

Description :
Tapez '4'

<--



__********____écouter___****____________________öÔ_____

Le 22/10/2009, à 17:20 "Ezekiel et les élèves du concervatoire de Grenoble"

une série de trois ou quatre représentations exceptionnelles de la part d'Ezekiel pour illuster l'album Naphtaline de façon accoustique en étant accompagné d'une bonne vingtaine de musiciens, élève du conservatoire de Grenoble. Un membre d'Ezekiel en chef d'orchestre (le "vibraphoniste"), les autres cachés derrières l'orchestre avec leurs instruments de prédilection. C'etait la première fois pour moi que j'assistais à un concert avec autant de musicien classique (ah on me fait signe dans mon oreille qu'il aurait eu peut etre la "Concha Bonnita" également...).Bref... ce concert m'a mis une claque, c'etait magique. La richesse d'un orchestre pour le moment doux, la puissance de celui ci dans les moments plus rock, le tout parfaitement mis en scène et accompagné par Ezekiel... c'etait fort, plein d'émotion et de plaisir... et cela s'est donc terminé par une salve interminable d'applaudissement. Chouette!


__********____écouter___****____________________öÔ_____

Le 19/10/2009, à 16:24 "Rocktambules : Amazigh"

Retour du scène du leader de, feu, Gnawa diffusion avec Amazigh. Entre modernité et tradition, parfois festif, parfois pénible, parfois criard, parfois chantant.... le manu chao du magrebh a des bons et des moins bon côté. Dans une salle grenobloise, pour un grenoblois, un public chaud bouillant, c'est finalement une belle soirée dans une belle ambiance. Pas sure que seul la musique et le pesonnage sans la chaleur et l'ambiance de cette soirée n'aurait pu suffire à me combler, mais ce soi, ils étaient là, c'est chaud, c'etait bien!


__********____écouter___****____________________öÔ_____

Le 19/10/2009, à 16:05 "Rocktambure : Karimouche"

A la croisée des chemins entre Edith Piaf et Tonton David, mais plus proche de TonTon David quand même, y'a la môme Karimouche. Accompagnée d'un clavier et d'un beat boxeur, ça fait 3 musiciens qui nous proposent un univers chaleureux, accessible et plaisant. Les textes a priori gentillet sont parfois bien plus personnel qu'ils n'en ont l'air. Musique entrainante, humour et beaucoup d'energie... un très première partie, y'a pas à dire.


__********____écouter___****____________________öÔ_____

Le 19/10/2009, à 15:43 ""Rocktambule : Doppler""

En première partie d'Alec empire, c'est Doppler, un trio lyonnais rock (basse, batterie, guitare) qui se présente. Un truc très noise, très rock, parfois simpliste donc très rock. C'etait très bien.


__********____écouter___****____________________öÔ_____

Le 19/10/2009, à 15:28 "Rocktambule : Alec Empire"

J'ai rencontré la musique du futur, leurs nouveau métal/punk ou rock... un truc que je ne connaissais pas et que je n'ai pas compris. Alec Empire, pour cette première soirée en t^te d'affiche des Rocktambules. Alec empire, c'etait un guitariste au trois accords sur saturé et son mur d'ampli, et une nana devant sa caisse enregistreuse, enfin un bignou qui fait du son.... plus quelques hurlement du guitariste. Des morceaux très fort en bpm, avec beaucoup de changements violents, des cassures, beaucoup de stromboscope, un truc pour moi sans queue ni tête, hors de porté. Tout ça avec un toricoli, c'est assis tranquillement que j'assiste au pogo technoide qui se déroule sous mes yeux. Un pogo sur de la techno, c'est tout nouveau pour moi. Peut etre qu'avec une gouache d'enfer, un peu d'alcool, j'aurais pogoté moi aussi, j'aurais kiffé le bOuM-Boum comme au bon vieux temps des chiens jaunes de raveurs dans les champs de patates... ou peut être pas. Bref, je suis passez à côté et c'est certainement une histoire de génération...c'est bizarre de se sentir vieux... d'un coup